AÔUT 1944 COMBATS ET LIBÉRATION
  • AÔUT 1944 COMBATS ET LIBÉRATION

AOÛT 1944 COMBATS ET LIBÉRATION des Ponts-de-Cé et de Mûrs-Érigné

20,00 €
TTC

"Le général Patton se méfiait beaucoup d'une petite ville au sud d'Angers avec ses quatre ponts : Les Ponts-de-Cé. Pendant la guerre, il y avait plusieurs centaines d'hommes et d'officiers allemands entre Mûrs-Erigné et les Ponts-de-Cé

Quantité

  • Politique de livraison
Avec Colissimo , Vous pouvez aussi suivre ou modifier la livraison de vos colis. Politique de livraison Avec Colissimo , Vous pouvez aussi suivre ou modifier la livraison de vos colis.
  • Politique de retours
Expédition dans l'emballage d'origine .Produit non consulté Politique de retours Expédition dans l'emballage d'origine .Produit non consulté

"Le général Patton se méfiait beaucoup d'une petite ville au sud d'Angers avec ses quatre ponts : Les Ponts-de-Cé. Pendant la guerre, il y avait plusieurs centaines d'hommes et d'officiers allemands entre Mûrs-Erigné et les Ponts-de-Cé. Après le débarquement des Alliés en Normandie, ont eu lieu d'intenses bombardements dans cette zone, entre le 28 mai, la nuit de la Pentecôte, et le 30 août. A un moment, la zone fut coupée en deux : la partie nord était sous le contrôle allemand.
Angers a été libérée le 10 août, mais Patton ne s'intéressait qu'à la rive droite, et aux Ponts-de-Cé les Américains ne franchissaient pas la Loire et ne poursuivaient pas les Allemands en direction de Mûrs-Erigné. Les Allemands ont fait régner la terreur : les habitants étaient chassés de chez eux, sous des tirs incessants. Le 20 août, les Allemands ont mené une contre-offensive, repassé la Loire, détruit le poste de contrôle américain, pris 128 personnes en otage, et lorsque Hitler ordonna aux troupes de regagner le Reich, les soldats laissèrent partout des champs de mine, des pièges, des bombes et des projectiles non éclatés"

9782847124224
3 Produits
Nouveau produit