Sonnets suivi de Chant à un dieu minéral de Jorge CUESTA Librairie Automobile SPE 9782857921431
  • Sonnets suivi de Chant à un dieu minéral de Jorge CUESTA Librairie Automobile SPE 9782857921431

Sonnets suivi de Chant à un dieu minéral de Jorge CUESTA

14,22 €

Sonnets suivi de Chant à un dieu minéral
de Jorge CUESTA

Quantité
Derniers articles en stock

Sonnets suivi de Chant à un dieu minéral
de Jorge CUESTA

et Annick ALLAIGRE-DUNY (traducteur)

Jorge Cuesta, né à Córdoba, ville de la province de Veracruz, au Mexique, s’est suicidé dans sa cellule de l’hôpital psychiatrique de Tlalpan, à Mexico, en 1942. Chimiste, critique, directeur de revue, poète, il a su conjuguer, dans sa courte vie, bien des talents, pas toujours reconnus à leur juste valeur. Son anthologie de la poésie mexicaine, parue en 1928, est malmenée par la critique, il est assigné en justice en 1932 pour sa revue Examen et scandalise aussi par sa liaison puis son mariage, en 1931, avec Guadalupe Marín, ex-épouse de Diego Rivera.

Il a fallu attendre la publication des œuvres complètes, pour mesurer pleinement l’importance et la cohérence de l’écriture poétique de J. Cuesta qui, de 1927 à 1942, n’a publié qu’une poignée de sonnets dans quelques revues littéraires, comme Contemporáneos ou Taller. Chant à un dieu minéral est publié peu après sa mort, en hommage ultime. Cette poésie est inscrite dans la double lignée du siècle d’or espagnol et du symbolisme français : d’un côté, une réflexion sur l’évanescence – passage du temps, mort, disparition du rêve, fuite de l’amour –, de l’autre, sur l’acte de langage et la création poétique, gage d’éternité. Son écriture repose sur une conception que résume la formule « forma es fondo ».
Si c’est le penseur, qu’en 1950, Octavio Paz salue dans Le labyrinthe de la solitude, depuis les années 80, les travaux de recherche se multiplient à propos de sa poésie. Puisse la présente édition contribuer à la diffusion d’une écriture poétique sans concession, dont la rigueur laisse entendre le son cristallin de la parole décantée.

Annick Allaigre-Duny est Professeur à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour. Roland Léthier est psychanalyste à Paris. Tous deux ont animé entre 1997 et 2001, dans le cadre de l’école lacanienne de psychanalyse, un sémi-naire sur Jorge Cuesta.


Collection : Paul Froment
Éditeur : FÉDÉROP
EAN : 9782857921431
ISBN : 9782857921431
Parution : 18 mars 2003
Façonnage : broché
Poids : 186g
Pagination : 128 pages

9782857921431
1 Article
Nouveau produit

52 autres produits dans la même catégorie :