NUAGES de BORIS WALOWIEC Ed. Le Cadran Ligné Librairie Automobile SPE 9782954369617
  • NUAGES de BORIS WALOWIEC Ed. Le Cadran Ligné Librairie Automobile SPE 9782954369617

NUAGES de BORIS WALOWIEC Ed. Le Cadran Ligné

10,00 €
TTC

Nuages 

de Boris Wolowiec 

Editions Le Cadran Ligné 

2014

Quantité

  • Politique de livraison
Avec Colissimo , Vous pouvez aussi suivre ou modifier la livraison de vos colis. Politique de livraison Avec Colissimo , Vous pouvez aussi suivre ou modifier la livraison de vos colis.
  • Politique de retours
Expédition dans l'emballage d'origine .Produit non consulté Politique de retours Expédition dans l'emballage d'origine .Produit non consulté

« (…) Le livre entier, par son mouvement, par son rythme sourd, étouffé, ressemble à ce qu’il nomme : des formes apparaissent, des images parfaites cristallisent, des formules poétiques impeccables, puis elles se dégradent, s’abîment, se perdent comme le profil du cheval se noie dans l’écume de ses naseaux. Tout se déplace, se brouille, une autre figure soudain surgit, qu’il faut extraire du magma. A moins pourtant que l’on ne préfère laisser ce bijou sur son coussinet de velours pour se laisser envoûter par la litanie. Puis c’est bien le brouillard qui nous offre aussi la trouée subite de lumière lustrale : « Nuages avec la salive de soleil d’une langue à l’intérieur. »

L’intelligibilité absolue serait ici un contresens. On n’attrape pas un nuage avec des pincettes de philatéliste. Boris Wolowiec sait qu’il ne pourra paradoxalement cerner son sujet que de l’intérieur ; cette épaisseur si peu concrète, si mouvante, il en adopte le principe et laisse enfler sa phrase hors de toute mesure, au-delà du sens : « Les nuages amalgament les acrobaties de muqueuses du coma. » Le poète a sur le météorologue l’avantage de n’être pas entravé par les ­rigueurs de la science. Il peut lancer bravement sa sonde dans l’inconnu même s’il n’est pas assuré de la revoir jamais.

Son exploration est cependant fructueuse. Passé la sidération qu’un tel livre inévitablement suscite, le lecteur de Nuages est surpris par l’évidence qui s’y fait jour, aussi foudroyante que la joie. Il ne faut pas chercher le sens derrière le texte, mais jouir du texte comme du nuage même, du merveilleux nuage. Puis il était si improbable que de telles phrases soient écrites un jour que ce prodige nous laisse longtemps émus. »

Éric Chevillard, dans Le Monde des Livres

9782954369617