La politique de Malévitch / Olivier Camy et Cécile Pichon-Bonin / Edition du Lérot-9782355481406
  • La politique de Malévitch / Olivier Camy et Cécile Pichon-Bonin / Edition du Lérot-9782355481406

La politique de Malévitch / Olivier Camy et Cécile Pichon-Bonin / Edition du Lérot

23,70 €

La politique de Malévitch

sous la direction d'Olivier Camy et Cécile Pichon-Bonin

Edition du Lérot

168 pages illustrées

9782355481406

Quantité

La politique de Malévitch

sous la direction d'Olivier Camy et Cécile Pichon-Bonin

Edition du Lérot

Les écrits et œuvres de Malévitch, le peintre du Carré noir sur fond blanc (le Quadrangle de 1915), ont une signification esthétique, philosophique, religieuse mais aussi politique. Malévitch comprend très tôt que le communisme d’État ne veut pas rompre avec la « culture objectivo-pratique » qui va triompher avec le capitalisme et il l’accusera finalement d’être « le destructeur du repos, aspirant à soumettre chaque pensée et à l’anéantir ». Il s’agit donc, pour le peintre, de proposer une révolution sociale liée à une révolution de la forme, qui renversera le vieux monde utilitaire des objets (viechtch’).

Le présent ouvrage tente d’analyser pour la première fois la politique de Malévitch dans toutes ses dimensions, en prenant en compte ses écrits, sa pratique artistique (c’est-à-dire son processus de création, ses projets et ses œuvres), les photographies des expositions de ses travaux, les publications et documents d’archives relatifs à ses activités administratives.

Ce matériel très divers a ainsi été exploré par des philosophes mais aussi par des historiens de l’art et de la culture, issus du monde universitaire, d’instituts de recherche et des grands musées russes et européens, qui ont proposé des approches différentes mais complémentaires.

Sont abordées successivement l’activité de Malévitch au sein des institutions et des politiques culturelles publiques, ses idées politico-artistiques et enfin son œuvre tardive (1928-1935), marquée par un retour à la figuration.

Le lecteur pourra découvrir en quoi la doctrine politique du fondateur du mouvement suprématiste, contenue notamment dans son maître-ouvrage Le suprématisme. Le monde sans-objet ou le repos éternel est originale mais aussi très actuelle.

168 pages illustrées

Avec le soutien du Centre Georges Chevrier

Sommaire:

Préfaces C. Pichon-Bonin  et O. Camy                                                                                                  9

I Malévitch et les institutions artistiques et politiques de l’URSS

– La politique muséale de Malévitch, Christiane Post

– Malévitch, Kazimir Malévitch, professeur au « Bauhaus de Kiev », Tetiana Filevska

– L’espace du suprématisme au-delà du tableau, Elitza Dulguerova

II Les idées politico-artistiques de Malévitch

– Eléments sur les rappports entre esthétique et politique

chez Malévitch, Olivier Camy

– Malévitch est-il anarchiste ? Jean-Claude Marcadé

– Malévitch entre anarchisme et socialisme, Aage Hansen Löve

– L’image de Lik chez Malévitch : usages esthétiques et politiques, Ioulia Podoroga

III La dernière période de Malévitch

– Malévitch et la culture pictoriale du visage humain, Thyago Marao Villela

– Une économie de l’excès et du manque chez Malévitch, Sebastian Egenhofer

9782355481406

9782355481406
2 Produits
Nouveau produit